Dragon's Den

Dany Gaudreault, Mme Danièle Henkel, Lisette Paré, Émilie Gaudreault, M. Martin Luc Archambault, Marie Soleil Gaudreault

Nouvelles Hebdo

Ces deux dragons ont d’abord offert 25 000$ pour 30% de l’entreprise. Après une courte discussion dans le « bunker » auprès du père de famille, Dany Gaudreault, les femmes d’affaires ont proposé la contre-offre de 25 000$ pour 25% de l’entreprise qui rapidement a été acceptée. Elles ont dit avoir été « charmées » par le duo composé des deux dragons.

Expliquant avoir une grande partie de sa famille au Lac-Saint-Jean, Mitch Garber a d’abord été le premier à manifester son intérêt. Il a offert 27 000$ pour 20% Puis, Gilbert Rozon a lancé une offre de 50 000$ pour 10% incluant des royautés de 10% jusqu’à ce que l’investissement soit remboursé et par la suite de 5%

Le souhait de participer à cette émission provient d’une volonté de commercialiser à plus grande échelle leurs produits et faire passer leur chiffre d’affaires de 160 000$ à 600 000$.

C’est en décembre dernier que les propriétaires de Délices du Lac ont décidé de s’inscrire à l’émission Dans l’œil du dragon. « Nous sommes des fans de cette émission et nous avons décidé de nous inscrire parce que nos clients et visiteurs nous ont aussi incitées à le faire », déclare Émilie, qui se dit ravie d’avoir ainsi été retenue pour faire un enregistrement. 

En février dernier, après avoir rempli moult questionnaires et effectué des entrevues, les trois femmes se retrouvent à l’enregistrement et mettent tout leur savoir et leur pouvoir de persuasion pour inviter les dragons à les aider. 

« Nous avons cherché à présenter notre entreprise et nos produits tout en testant la réaction des dragons », confie Émilie, qui souligne que Délices du Lac-Saint-Jean, c’est une entreprise qui veut continuer à transformer le bleuet en région.

Back to news