GALA SATURNE

Jeune agricultrice de l'année 2017

La productrice albanéloise s’est dite très flattée de recevoir une telle reconnaissance nationale, qui confirme que ses efforts de valorisation de son industrie ont des retombées positives. « Au début, on m’a approchée pour soumettre ma candidature au chapitre régional. Par la suite, on m’a fortement suggéré d’envoyer mon dossier au gala québécois, ce que j’ai fait. Pour moi, cette distinction est très importante, car cela confirme que je suis sur la bonne voie », souligne la jeune femme de 29 ans.

Valoriser l’agriculture au féminin

À cette distinction, Émilie Gaudreault aura à mettre en valeur le domaine agricole. « L’idée est de mettre en lumière la place de la femme dans l’industrie, en plus de valoriser l’agriculture du bleuet. J’aurai certainement à prendre la parole pour défendre la place des jeunes agricultrices, qui selon moi, doit être plus reconnue », affirme celle qui a pris la relève de la production familiale avec sa sœur Marie-Soleil. « Notre famille produit des bleuets depuis plus de 35 ans et nous avons pris la relève, en plus d’ajouter un volet de transformation avec les Délices du Lac », précise Mme Gaudreault.

Retour aux nouvelles